Objet Nature / Cie Les Intouchables

« Je ressens le monde comme une tragédie ; un compte à rebours implicite mais toujours présent.
Suspendue dans le vide, en proie au danger, je me raccroche à des racines imaginaires.
Ce sentiment m’a inspiré la création d’un dispositif scénique particulier : un jardin suspendu et mobile. »
Pénélope Hausermann 

Un jardin suspendu et mobile, équilibré par des contrepoids dʼeau. "L’idée m’est venue de suspendre un carré de nature comme arraché à la terre. Ses racines déterrées flottent dans l’air comme perdues dans le vide, le lien nutritif est coupé. L’arrachement vient juste de se faire, les conséquences ne sont pas encore visibles. »

Je m’attache dans ce solo à explorer la solitude. La solitude d'un corps dans son existence. Le poids d'un corps sur une nature flottante. Un paradoxe de la gravité. Ce que je tente d’exprimer avec « Objet - nature » c’est la métaphore d’une nature qui s’envole, Une nature qui flotte : la gravité a disparu. Le corps de l’interprète évolue dans l’objet comme perdu, À la recherche d’une existence passée... À la recherche d’un ancrage, d’un poids disparu."

La compagnie. Depuis 1999, la compagnie les Intouchables a porté la création de 7 spectacles. Des formes circassiennes au croisement du mime, de la danse et des arts visuels, qui explorent la suspension du corps et des objets comme scénographie et terrain de jeu.Equipe.Conception, mise en scène et chorégraphie,  Pénélope Hausermann. Interprète : Manuelle Haeringer. Création sonore et musicale, Benjamin Ritter. Conception technique et décors, Nil Admirari et Jean-Michel Boivin. Costumes et accessoires, Martial Joly.

La compagnie les Intouchables s'attache à définir dans ses recherches chorégraphiques et plastiques, la sensation de l'espace vertical. En déconstruisant les mouvements codés de l'acrobatie aérienne elle laisse apparaître, au travers d'un corps en proie à la suspension, "l'énergie du vide".

Peu à peu le trapèze s'est transformé. Agrès aérien classique, il est devenu une sculpture jardin ou une sculpture table ou encore une sculpture chaise. Et le corps, sculpture vivante, entre en symbiose avec l’objet pour raconter une histoire.
 

Pénélope Hausermann - trapéziste, comédienne, chorégraphe. Formée à l’Ecole du mime Marcel Marceau, trapéziste depuis 1994, Pénélope Hausermann fonde et dirige la cie les Intouchables depuis 1999, avec laquelle elle a créé 7 spectacles (Gare aux mirages ; … et son charmeur de serpent ; La Cruauté se rêve ; Trapezi, butterfly, chair ; Absences ; Partition Magnétique ; Objet Nature - Anthroposcène). En parallèle, elle travaille avec d’autres compagnies comme la compagnie Transe-Express (Les rois Fainéants, 2000 coups de minuit, Mât de Cocagne, Maudits sonnants), le Panta Théâtre (Soudaines timidités des crépuscules), la compagnie DCA Philippe Decouflé (Clowns sans frontières à Sarajevo), Roger Borie (Le Songe d'une nuit d'été), Michèle Guigon (Quel Cirque la vie), Caroline Garcia (La Tête dans les nuages)... Aussi, elle enseigne le trapèze fixe et anime des ateliers d’initiation corporelle et de mise en scène en relation avec la suspension d’objets (table, chaise, tissu) avec des professionnels et des amateurs.

www.cielesintouchables.com